14 octobre 2013

j'ai un gros nez rouge

Une petite remarque sur l’adaptation cinématographique de Denis Villeneuve de la pièce de Wadji Mouawad, Incendies : juste un détail. Un pied de nez, si l’on veut, au réalisme qui encombre parfois le cinéma. Et à tous ceux qui pensent que le théâtre est du sous-cinéma. Je crois que c’est une adaptation réussie, qui respecte l’esprit de la pièce, fait ressortir son sens tragique et historique, jouant sur les glissements d’une vie à l’autre, d’un personnage à l’autre, comme la pièce de Mouawad qui intercale des dialogues, donnant... [Lire la suite]
Posté par Rouge-Claire à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 octobre 2013

Identités meurtrières

  Le film de Denis Villeneuve, Incendies,  adapté de la pièce de Wajdi Mouawad en 2010, n’a rien à voir avec la physique quantique (et là, tout le monde respire, soulagé). Nous revenons à des réalités tangibles et douloureuses, qui se situent non plus au niveau des abstractions fantaisistes, mais de l’exploration d’un passé marqué par la guerre et la violence. Il y a quelque chose d’indécent à ironiser sur un tel film ; pour tout vous dire, j’ai passé ma soirée à pleurer à chaudes larmes devant la télé (je suis un... [Lire la suite]
Posté par Rouge-Claire à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 avril 2013

Ecrire juste

Ecrire juste, comme l’on chante juste : c’est la seule chose, absolument la seule, qui compte. On s’exerce, on déraille, on sonne creux, on se reprend. On essaie de comprendre à quel moment la note juste a viré dans les aigus du pathos ou dans le vide du pur exercice de style. Cette justesse de ton a maille à partir avec la distance entre soi et les choses, avec le regard que l’on pose sur le monde et le degré d’implication personnelle qu’on y met. Trop de distance critique, une satire aussi virtuose qu’impitoyable, révèle la... [Lire la suite]
Posté par Rouge-Claire à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 avril 2013

Le corps, la mort et autres démons

Les récents happenings de féministes dénudées ont suscité de vives polémiques et remettent sur le tapis une question vieille comme le monde : celle du bon goût. Il est de mauvais goût de faire outrage à la pudeur par des actions décervelées, offusquant les croyants, qui desservent la cause. Il n’est pas question cette fois de discuter du féminisme et de ses formes, mais de cette question du goût qui revient dans de nombreux commentaires – surtout parce qu’elle touche à des questions d’esthétique assez personnelles à vrai dire. ... [Lire la suite]
Posté par Rouge-Claire à 03:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,